Le domicile du maire de Strasbourg recouvert de tags racistes

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

Un communiqué du MRAP national

Le MRAP condamne l'agression par tags racistes du domicile du maire de Strasbourg

    Le MRAP exprime sa colère et sa consternation alors que des inscriptions injurieuses et racistes ont été taguées sur la façade du domicile privé de Monsieur Roland Ries, maire de la ville de Strasbourg, dans la nuit de samedi 9 à dimanche 10 janvier dernier.

Outre une croix celtique,l’un des symboles de l'extrême droite, figurait une inscription islamophobe : « Non aux minarets ».

Le MRAP condamne cette agression contre le domicile privé d’un élu de la République et rappelle que derrière cet acte raciste, se cache une idéologie infamante à l’égard d’un groupe de personnes en raison d’une religion déterminée. Cette hostilité est véhiculée volontairement par le débat raciste sur l’identité nationale lancé par nos gouvernants.

Le MRAP considère qu’il y a urgence absolue à mettre immédiatement fin au débat - lancé par le ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale -  qui charrie des flots de haine anti-immigrés et libère les actes racistes. Le MRAP réitère sa demande de suppression du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale, et il invite tous les citoyens à signer la pétition allant dans ce sens à l'adresse :

   http://www.pourlasuppressionduministeredelidentitenationale.org/

Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples
Paris, le 12 janvier 2010.

Publié dans Discrimination

Commenter cet article