Procès de l'incendie de la Prison pour étrangers de Vincennes

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

Un communiqué de la Fédération de Paris du MRAP

       Souvenez-vous : le 22 juin 2008 la prison pour étrangers sans papiers de Vincennes était détruite par un incendie au cours d’une révolte générale contre la mort injustifiée d’un détenu tunisien : les policiers avaient refusé de lui donner les médicaments dont il avait un besoin vital.
Dix sans papiers pris au hasard dans cette prison ont été inculpés de dégradation, destruction de bâtiments et de violences à agent des forces de police. Ils passent en jugement les 25, 26 et 27 janvier au Tribunal de Grande Instance de Paris.

De ce procès, l’État et sa justice veulent faire un exemple propre à effrayer les milliers de sans papiers emprisonnés, dans l’espoir de continuer à enfermer et expulser sans bruit des milliers de personnes qui n’ont commis ni crime, ni délit, si ce n’est de ne pas être en règle avec des lois et règlements xénophobes et racistes.
Le MRAP rappelle qu’il demande la régularisation de tous les sans papiers : cette mesure ferait disparaître le pseudo délit pour lequel on les emprisonne, et par conséquent ces prisons pour étrangers qui n’osent pas dire leur nom, bien qu’agrémentées de murs d’enceinte, de barbelés, de miradors de vidéo surveillance.

Ce procès ne doit pas avoir lieu dans l’indifférence et le silence : nous entendons faire du bruit et manifester notre entière solidarité envers ces dix inculpés qui ne sont que des boucs émissaires et doivent être relaxés. C’est pourquoi La Fédération de Paris du MRAP appelle à venir nombreux exprimer notre soutien à ces dix étrangers les 25, 26, 27 janvier 2010 à partir de 13 heures au Tribunal de Grande Instance de Paris, Boulevard du Palais, Métro Cité.

Publié dans Actualités

Commenter cet article