Un Préfet condamné pour injure raciste

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

Un communiqué du MRAP National

Confirmation de la condamnation de Paul Girot de Langlade : le MRAP exprime sa satisfaction de l’arrêt de la Cour d’appel de Paris

 

Le 31 juillet 2009, le préfet Paul Girot de Langlade, coordinateur local pour la Réunion des Etats généraux de l’Outre-mer, a tenu des propos outrageants à l’égard d’un agent de sécurité d’origine antillaise à l’aéroport d’Orly. Selon les constations judiciaires, il a eu des propos péjoratifs à l’encontre d’une employée d’Orly, d’origine antillaise, et aurait également déclaré à un agent de sécurité: « On se croirait en Afrique », « il n’y a que des Noirs ici ».


La Cour d’appel de Paris vient de confirmer le jugement du Tribunal de Grande Instance de Créteil qui l’a, le 2 juillet 2010, condamné pour injure publique à caractère raciste.
Le MRAP est satisfait de cette confirmation de la condamnation qui sanctionne ainsi l’injure raciste proférée par celui même qui avait déjà proféré le même type de propos à l’encontre des gens du voyage qui, selon lui, « vivaient de rapines et d’escroquerie ».


Le MRAP, qui a déjà attiré à maintes reprises l’attention de l’opinion publique sur la libération de la parole raciste dans l’espace public français, considère que cette condamnation révèle un climat malsain dans les hautes sphères de l’État.


Paris, le 30 juin 2011

Publié dans Discrimination

Commenter cet article