Sahara Occidental occupé : la situation se dégrade

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

Communiqué de presse du MRAP national

 

Le MRAP, préoccupé par la situation des Sahraouis d'El Ayoun, demande au gouvernement français de faire respecter le droit international

Depuis 35 ans, le peuple sahraoui subit l'occupation de l'Etat marocain, une situation insoutenable de répression et de pillage de leurs ressources naturelles, en violation du droit international.


Toute manifestation pacifique dans les villes étant sauvagement réprimée, les Sahraouis demeurant dans la capitale El Ayoun l'ont volontairement quittée pour s'installer sous des tentes dans le désert à une quinzaine de kilomètres afin de dénoncer le non respect de leur droits. Ce camp pacifique rassemble par familles entières environ 20 000 personnes.


L'armée marocaine a aussitôt encerclé le camp avec des camions et creusé une tranchée ne laissant qu'un seul passage, condamnant les Sahraouis à une situation alimentaire et sanitaire préoccupante. Pire, le gouvernement marocain proclame son intention de vider le camp au besoin par la force.


Ce week end, des manifestations se sont déroulées dans plusieurs quartiers d'El Ayoun (dans le quartier de l'aéroport, quartier de Ma'atala..). Les forces d'occupation sont intervenues violemment, blessant de nombreuses personnes. Cette répression des forces policières et militaires marocaines n'a pas empêché plus de mille citoyens sahraouis d’organiser un convoi de plus de trois cents véhicules qui visait à briser le blocus imposé aux campements.

Les forces d'occupation qui étaient présentes en abondance au premier point de contrôle à l'est de la ville sont intervenues par la force, utilisant des gaz lacrymogènes, des balles réelles et des canons à eau. Les autorités marocaines ont coupé toutes les communications, et pas seulement en direction du campement, mais aussi dans la ville de El-Ayoun pour tenter de l’isoler du monde extérieur.

Le MRAP tient à exprimer sa profonde inquiétude : la situation est grave et urgente.

Saharaoui.jpgIl réaffirme que les habitants du Sahara Occidental, seul territoire africain qui reste à décoloniser, doivent pouvoir décider librement de leur avenir. L'ONU qui s'est engagé depuis 1991 à organiser un référendum d'autodétermination doit faire respecter les différentes résolutions votées par les Nations unies.

L'Union Européenne doit cesser sa complicité, notamment, dans le pillage des ressources naturelles sahraouies, phosphate et pêche.

Devant la gravité des nouvelles menaces qui pèsent sur la population sahraouie, il est urgent que le gouvernement français cesse son soutien inconditionnel au gouvernement marocain, et agisse pour un règlement du problème sahraoui conforme au respect des droits humains, conforme au droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Dans l'immédiat, il doit agir pour évite une agression contre le camp d'El Ayoun qui risquerait de provoquer de nombreuses victimes.

Paris le 8 novembre 2010
Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples
43 bd Magenta - 75010 Paris - Tél.: 01 53 38 99 99
Site web : http://www.mrap.fr


Publié dans Actualités

Commenter cet article