Inscriptions xénophobes et croix gammées sur la mosquée de Castres

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

       Le président de l'Association islamique de Castres, M.  Abdelmalek Bouregba, qui est responsable de la mosquée de Castres, a annoncé dimanche 13 décembre que son lieu de culte a été l'objet d'une profanation. Dans la nuit de samedi 12 à dimanche 13 décembre, des inconnus ont taggé sur les murs extériers des croix gammées et tracé des inscriptions comme  «Sieg heil», «La France aux Français» et «White power».

mosquee_profane_castres.jpgPar ailleurs, des pieds de cochon ont été suspendus à la poignée du portail et sur la porte, des oreilles de cochon avaient été agrafées et des affiches placardées sur lesquelles étaient dessinés des drapeaux français. Mais les auteurs de ces actes n'ont pas pénétré à l'intérieur de la Mosquée.

La police de Castres a procédé à des relevés d'empreintes et M. Abdelmalek Bouregba a préciser qu'il allait porter plainte.  Le responsable de la mosquée, ouverte en 1986 dans un ancien hangar et comportant une salle de prière de quelque 200 m2, s'est déclaré outré par la profanation, qu'il a qualifié d'«acte prémédité».

Pour mémoire, au mois d'août dernier, près de Toul (Meurthe et Moselle), des actes du même type ont été perpétrés sur un lieu de culte musulman avec le même mode opératoire (tags racistes, svatiskas, pieds de cochons et dégradations des lieux).

Publié dans Discrimination

Commenter cet article