Halte aux violences et au racisme dans les stades !

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

Un communiqué du MRAP National :
Un supporteur de football décédé : halte aux violences, et halte au racisme dans les stades !

    Dans le domaine du racisme - et des violences - dans le sport, certains supporteurs du Paris-Saint Germain (PSG) viennent nous livrer, de nouveau, une illustration de ce qui se fait de pire en la matière. Un supporteur blessé lors de récents affrontements au Parc des princes, âgé de 38 ans, est décédé des suites de ses blessures, jeudi 18 mars 2010.

Pour la seconde fois en trois ans, les pratiques violentes, sur fond de racisme et d’alcool, des partisans de la tribune « Boulogne » du Parc des princes auront contribué à faire une victime dans leurs propres rangs. Le 23 novembre 2006, à la sortie d’un match opposant le PSG au club « Hapoël Tel Aviv », une foule de supporteurs parisiens avait menacé de lyncher un jeune supporteur français. Seul face à une foule hostile et prête à la violence, il a trouvé un défenseur en la personne du policier Antoine Granomort. Les deux jeunes hommes étant acculés dans une impasse devant un restaurant fast-food, le policier ouvrit le feu, touchant mortellement un supporteur.

Violence-sur-les-stades.jpgLe 28 février 2010, plusieurs dizaines de supporteurs appartenant à la tribune « Boulogne » du Parc des Princes, où se mêlent militants de groupes « ultras » d’extrême droite – regroupés sous le nom évocateur de « Milice Paris » - et « simples » hooligans apolitiques, ont participé à une attaque de la tribune « Auteuil » du même club. Cette dernière se distingue par sa « mixité » quant aux origines ainsi que par des idées opposées au racisme et au fascisme. Or, au cours de l’attaque, les adeptes du groupe de fans de la tribune « Auteuil » riposta. Si on ne sait pas encore comment s’est exactement déroulé la scène (il semble possible qu’il y ait eu acharnement de plusieurs personnes contre l’un des agresseurs se trouvant déjà au sol), le fait est que l’un des supporteurs de la tribune peuplée - en partie - par des partisans d’extrême droite a été grièvement blessé par des adversaires se défendant contre l’attaque.
Le MRAP déplore l’existence d’une victime, et souhaite vivement qu’il n’y ait plus jamais de mort dans les stades français : la violence est bien à l’opposé de l’esprit sportif, fait de compétition dans le respect mutuel des compétiteurs. Il attire cependant aussi l’attention sur l’origine de ces violences, auxquelles l’expression du racisme et des idées d’extrême droite contribuent pour une large part.

Aujourd’hui, des mesures d’urgence sont nécessaires, telle qu’une dissolution de la tribune « Boulogne » où un tel potentiel de violence s’est accumulé que le pire est devenu possible. La spirale de la violence doit être cassée. En parallèle, la justice devra établir les responsabilités dans la mort violente de Yann L.

Paris, le 18 mars 2010.

Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples
43 bd Magenta - 75010 Paris - Tél. : 01 53 38 99 99

  Site web : http://www.mrap.fr

Publié dans Citoyenneté

Commenter cet article