Des Palestiniens abattent un pan du mur israélien

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

    Alors que l'Allemagne fête les 20 ans de la chute du Mur de Berlin, des Palestiniens ont abattu lundi 9 novembre un pan de mur en béton construit le long de la barrière de sécurité érigé par Israël en Cisjordanie. Quelques dizaines de Palestiniens et des activistes étrangers ont mené cette opération. Les Israéliens qualifient ce mur ce "clôture antiterroriste" pour les protéger mais les Palestiniens le qualifient de "mur de l'apartheid".


Deux Palestiniens arrêtés

"Un groupe d'environ 150 militants s'est rendu au mur près (du point de passage) de Qalandiya et en a abattu une partie pour le 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin", a expliqué à l'AFP Abdallah Abou Rahma, un activiste palestinien. Pendant l'opération, l'armée israélienne est intervenue dispersant les manifestants qui ont riposté en jetant des pierres. Selon le photographe de l'AFP, deux Palestiniens ont été arrêtés.
Dans un communiqué, l'organisation "Stop the Wall", lance : "aujourd'hui marque le 20e anniversaire de la chute du Mur de Berlin et le premier jour d'une semaine de résistance au Mur de l'Apartheid en Palestine et autour du globe".

Le mur est "contraire à la loi internationale"

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'Onu (ocha), lorsque la barrière de sécurité sera terminée, elle sera longue de 709 kilomètres, dont 85% seront établis en Cisjordanie. A ce jour, 60% du tracé final a été érigé, estime l'agence. Selon l'Onu, ce mur aura des conséquences humanitaires dramatiques sur la vie quotidienne des Palestiniens.
Dans un avis du 9 juillet 2004, la Cour internationale de justice (CIJ) a estimé que "la construction par Israël, puissance occupante, du mur en territoire palestinien occupé, notamment dans et autour de Jérusalem-est, est contraire à la loi internationale".


  Source :
nouvelobs.com
  + d'infos sur la Campagne contre le Mur : http://www.stopthewall.org/

Publié dans Proche et Moyen-Orient

Commenter cet article