Amnesty International dénonce une répression accrue en Chine à l'approche des Jeux olympiques de 2008

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

   
   La répression des droits de l'homme en Chine s'est accentuée à l'approche des Jeux olympiques de Pékin et le gouvernement n'a pas respecté ses engagements en matière de liberté de la presse, affirme Amnesty International dans un rapport publié lundi 30 avril.

Le rapport brosse un tableau sombre de la situation des droits de l'homme en Chine, montrant que l'approche de l'événement "sert de catalyseur à une répression continue à l'encontre de défenseurs de droits de l'homme, notamment d'avocats de renom et de personnes essayant de faire connaître les violations de ces droits".

Toutefois, Amnesty approuve des mesures adoptées récemment par Pékin en ce qui concerne la peine de mort et la liberté de la presse. Mais, ajoute-t-elle, elles sont éclipsées par l'obsession de "stabilité" de l'Etat, celui-ci encourageant par conséquent une "ligne dure" pour contrer la dissidence.

Amnesty estime que le Comité international olympique (CIO) devrait "user de son importante influence" sur les dirigeants chinois pour continuer à soulever la question des droits de l'homme. "Le CIO ne peut vouloir d'une olympiade qui serait entachée d'atteintes aux droits de l'homme", estime Catherine Baber, spécialiste pour l'Asie de l'organisation internationale, évoquant également "des familles évincées de force de chez elles pour construire des enceintes sportives".

L'organisation située à Londres dénonce également une répression accrue sur les médias chinois et évoque une nette distinction entre les traitements réservés aux médias nationaux et internationaux.


Source AFP

30.04.2007

Publié dans Actualités

Commenter cet article