Statistiques ethniques: refus d'associations et des syndicats de l'Insee

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle


 Les syndicats de l'Insee, la Ligue des droits de l'Homme, le MRAP, SOS Racisme et la Licra ont affirmé, dans un communiqué diffusé vendredi 2 mars, leur refus de l'introduction en France de statistiques ethniques.

"Nous refusons que l'État mette en place un classement des individus selon un pseudo critère +ethno-racial+ ou une appartenance religieuse. Nous refusons que de tels critères soient introduits dans des fichiers de gestion publics ou privés", indique un communiqué.

"La lutte contre les discriminations et pour une véritable égalité nécessite des politiques publiques et des actions vigoureuses, poursuit le communiqué. Cette lutte peut d'ores et déjà s'appuyer sur les informations existantes, mesurant les discriminations: enquêtes par +testing+, suivi de la diversité dans les entreprises, enquêtes de la Statistique publique actuelles".

"Aujourd'hui certains souhaitent aller plus loin en mettant en place un référentiel +ethno-racial+ qui classerait systématiquement des individus par appartenance +ethnique+, +raciale+ ou religieuse, et d'autres iraient jusqu'à introduire de telles données dans les fichiers de gestion publics et privés".

"Au niveau politique, ajoute le texte, introduire un tel classement serait d'abord et surtout dangereux. Il aurait comme seul effet de légitimer une notion de "race" qui n'a aucun caractère scientifique, et qui serait utilisée surtout par ceux qui veulent développer les affrontements communautaires, donc à l'opposé de la lutte contre les discriminations".

"Au niveau technique, indique encore le texte, il ne saurait y avoir un consensus sur comment classer les individus selon des critères "ethniques" ou "raciaux". On inventerait des groupes qui n'existent pas".

"Nous affirmons notre attachement au principe d'égalité qui interdit que l'accès ou le non accès à un emploi, une formation, un logement, ou à tout autre service puisse dépendre de l'appartenance ou de la non appartenance à une "ethnie", une "race", une religion", conclut le texte.

Les syndicats CGT, CFDT, CGT-FO, SUD et CGC de l'Insee, la LDH, le MRAP, SOS Racisme et la LICRA tiendront mercredi 7 mars une conférence de presse sur ce sujet à 15h00 au siège de l'Insee au 18, boulevard Adolphe Pinard, Paris, 14ème.

Source AFP

Publié dans Discrimination

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article