Irak : les minorités menacées de disparition

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle


   
   L'organisation de défense des droits de l'Homme Minority Rights Group (MRG)  a publié lundi 26 février un rapport alarmant sur le sort des minorités ethniques et religieuses d'Irak. Celles-ci font face  à des niveaux de violence sans précédent et, dans certains cas, risquent de complètement disparaître de leur patrie ancestrale. L'organisation interpelle "la communauté internationale et le gouvernement irakien pour qu'ils reconnaissent la particulière vulnérabilité des minorités irakiennes".

Ces minorités (chrétiens arméniens et chaldo-assyriens, Baha'is, Failis, Juifs, Mandéens, Palestiniens, Shabaks, Turkmènes et Yezidis) représentent 10 % de la population du pays. Certaines sont installées depuis plus de deux mille ans en Irak et sont visées par les communautés chiites, sunnites et kurdes dans la montée en puissance de la bataille pour le pouvoir et les terres.

Le rapport, intitulé "Assimilation, exode, éradication : les communautés minoritaires d'Irak depuis 2003", a constaté que la fuite de cette catégorie de la population irakienne est "énorme" et représenterait un tiers des 1,8 million de réfugiés irakiens qui cherchent actuellement une terre d'accueil.

"Malgré le fait que de nombreux chrétiens d'Irak fuient car ils sont accusés de s'associer avec les troupes britanniques et américaines, quelques Irakiens seulement ont obtenu réfuge aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne", a déploré Mark Lattimer, directeur du MRG, cité dans le communiqué.

Au vu de ses constatations, MRG a lancé un appel aux deux pays qui dirigent l'intervention en Irak depuis 2003, pour "partager le fardeau des réfugiés et ne pas le laisser peser de manière disproportionnée sur les Etats voisins" de l'Irak.



Source AFP

Publié dans Proche et Moyen-Orient

Commenter cet article