L'extrême droite au Parlement européen

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle



 L'extrême droite, pour la première fois depuis 1994, va constituer un groupe politique au Parlement Européen. Avec les 20 membres requis pour la constitution d'un groupe politique au Parlement européen, cette formation sera composé de différents membres de partis d’extrème droite européens.
   
Ce groupe aura pour nom "Identité, tradition, souveraineté", a précisé Bruno Gollnish, délégué général du Front national.
"L'Europe a inventé le concept de liberté des Nations, nous voudrions conserver cet élément du patrimoine européen", a déclaré Bruno Gollnisch, qui pourrait prendre la présidence du groupe.

Cette création, qui donne notamment accès à un financement européen, est permise en grande partie par l'adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie à l'Union européenne le 1er janvier dernier, pays qui fourniront 6 députés à ce nouveau groupe.

Il sera composé de 7 Français du Front national, dont son président Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine Le Pen, de l'Autrichien du FPÖ Andreas Mölzer, des trois Belges du parti flamand Vlaams Belang dont son président Franck Vanhecke, du Britannique Ashley Mote, d'un Bulgare, de deux Italiens, dont Alessandra Mussolini, petite-fille du dictateur, et de cinq Roumains du parti de la Grande Roumanie de Corneliu Vadim Tudor.

Ce n'est pas la première fois que l'extrême droite aura un groupe au Parlement européen. Jean-Marie Le Pen avait notamment présidé de 1984 à 1989 le "groupe des droites européennes" et de 1989 à 1994 le "groupe technique des droites européennes". Mais depuis 1994, les élus de l'extrême droite siègent la plupart du temps parmi les députés non inscrits.

Source : agence Reuters

Publié dans Actualités

Commenter cet article