Guantánamo ou le scandale des droits humains

Publié le par MRAP Moselle

    Le 11 janvier 2007 marquera la cinquième année d’existence du centre de détention de Guantánamo. Sur la base navale américaine de Guantánamo, à Cuba, des centaines de détenus d'environ 30 nationalités considérés comme "combattants ennemis" sont dans une situation de non-droit: beaucoup ne sont pas autorisés à comparaître devant un tribunal, à consulter un avocat ou à voir leur famille.

Un grand nombre de ces détenus affirment avoir été torturés ou soumis à d'autres traitements cruels, inhumains et dégradants. Trois détenus sont morts dans le camp, il semblerait qu'ils se soient suicidés. D'autres ont fait une longue grève de la faim et ne sont restés en vie que parce qu'ils ont été nourris de force dans le cadre de procédures douloureuses.

Révoltés par ce symbole des injustices et des sévices commis par les États-Unis, des militants des droits humains se mobilisent dans le monde entier pour manifester leur solidarité avec les détenus et leurs familles. Amnesty International appelle à une action pour exiger une fois de plus que le gouvernement américain ferme Guantánamo.
+ d'infos sur cette campagne : Amnesty International



Publié dans Actualités

Commenter cet article