Grande-Bretagne : une musulmane voilée pour le message de Noël alternatif à celui de la reine

Publié le par G.M.

    Khadijah, une Britannique convertie à l'Islam, se sent "libérée" par le port du niqab et estime que la Grande-Bretagne est le meilleur pays pour pratiquer une religion librement, a-t-elle dit lundi dans un message de Noël "alternatif" à celui de la reine Elizabeth II.

Depuis 1993, la chaîne de télévision Channel 4 diffuse à 15H00 GMT ce message de Noël "alternatif" à celui de la reine qui est diffusé sur BBC et ITV à la même heure. Cette année, c'est une femme portant un niqab - vêtement musulman féminin couvrant tout le corps qui ne laisse voir que les yeux- qui a souhaité un joyeux Noël. Convertie à l'islam il y a une dizaine d'années, Khadijah -son nom de famille n'est pas divulgué, ni son âge- a décidé de porter le niqab deux ans plus tard.

"Nous sommes considérées comme opprimées", a-t-elle dit. "Depuis que j'ai commencé à me couvrir, je me sens beaucoup plus libérée ce que, je sais, beaucoup de gens auront du mal à comprendre". "En me regardant, vous ne pourriez pas deviner que mon arrière grand-mère était une suffragette", a-t-elle ajouté. "La Grande-Bretagne est très, très tolérante et je pense que c'est le meilleur pays où vivre si vous voulez pratiquer librement votre religion", a poursuivi Khadijah.

Le débat sur le port du voile islamique a été relancé en octobre en Grande-Bretagne par le ministre des Relations avec le Parlement, Jack Straw, qui s'est dit favorable à ce que les musulmanes ne portent pas le voile, y voyant le symbole de la séparation des communautés. Le Premier ministre Tony Blair a lui aussi estimé que le voile islamique constituait une "marque de séparation", mais a appelé à une discussion sur l'intégration de la communauté musulmane.

"Les commentaires de Jack Straw cette année n'ont pas particulièrement aidé les musulmans à essayer de vivre paisiblement dans cette société", a-t-elle déclaré. "Je ne porte pas le niqab pour me séparer de la société. Je veux faire partie de cette société, c'est là où j'ai décidé de vivre", a-t-elle ajouté. "C'est comme demander à quelqu'un qui a le visage couvert de piercings s'il le fait parce qu'il ne veut pas faire partie de la société", a souligné Khadijah. "C'est leur choix personnel et en tant que société nous devons être plus tolérants avec les choix personnels des gens", a-t-elle plaidé.

"Je me demande si Jack Straw aurait les mêmes difficultés à communiquer avec une femme qui porterait des vêtements plus révélateurs, qu'il a à l'évidence avec une femme voilée", a-t-elle souligné. Elle a souligné que Noël était une "période intéressante" pour les musulmans qui considèrent également Jésus comme un prophète: "il est très important d'inciter nos enfants à prendre conscience qu'ils ont en réalité des choses en commun". Il faut notamment leur dire "qu'ils croient en un Dieu unique, qu'ils croient en Jésus et c'est une bonne opportunité pour créer des liens entre nos enfants", a-t-elle indiqué.


Source AFP 25.12.2006

 A la mi décembre, l’annonce de cette émission avait fait réagir le quotiden panarabe publié à Londres Asharq Al-Awsat. Adel Darish, chroniqueur de ce journal rappelait que pour les musulmans sensés, cette émission était une provocation à l'égard de l'immense majorité des Britanniques et considérait qu’un fossé grandissant se creuse entre les religions avec une tendance de certains musulmans « à se replier dans un ghetto culturel ».



Publié dans Actualités

Commenter cet article