Gens du voyage : dérapage verbal du Préfet d'Indre et Loire

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle


  Paul Girot de Langlade, Préfet d’Indre et Loire est un récidiviste en matière de propos stigmatisant les gens du voyage. Il a déjà fait l’objet de trois actions en justice intentées par le MRAP pour avoir dit à un maire que « les gens du voyage vivaient à nos crochets de rapines et d’escroqueries »

Dans une interview donnée le 29 novembre au quotidien La Nouvelle République du Centre Ouest, il s’en est à nouveau pris aux gens du voyage en déclarant : « Ça m’agace. Il y a trop de gens du voyage sur l’Indre-et-Loire. On a été trop laxiste pendant trop longtemps. Ce département a fait beaucoup pour eux (…) Il faut arrêter de se voiler la face. Chacun sait que quand ils arrivent quelque part, il y a de la délinquance ».

A Tours, ces déclarations ont fait réagir l’association Alternative Couleur Citoyenne qui dans un communiqué a dénoncé « des propos qui font honte à la République » en exigeant que le Préfet soit «démis de ses fonctions ».
Droit dans ses bottes, Paul Girot de Langlade, ancien militaire de carrière se déclare être victime d’une « déformation de ses propos »...

05.12.2006

Publié dans Discrimination

Commenter cet article