L'Iran creuse le sillon de l'antisémitisme

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

Un article de V.H. paru dans le quotidien L'Humanité du 30.11.06

      En février dernier, le quotidien iranien Hamshahri avait lancé un concours de caricatures sur la Shoah. Condamné par la communauté internationale, dont le secrétaire général de l’ONU, Koffi Annan, ce concours était destiné à répondre à la publication, dans la presse occidentale, de caricatures danoises du prophète Mahomet.

L’Iran continue aujourd’hui de creuser le sillon de l’antisémitisme en organisant une conférence internationale les 11 et 12 décembre « pour permettre aux historiens de clarifier les aspects cachés » de l’Holocauste des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Annoncée sur le site Internet du ministère des Affaires étrangères iranien, cette conférence entend « créer des opportunités (...) pour une recherche scientifique à propos des aspects cachés et non cachés du plus important événement politique du XXe siècle pour qu’il soit plus transparent ». Autrement dit, l’Iran veut examiner les preuves scientifiques de la réalité de la Shoah.

On appréciera les thèmes retenus : « antisémitisme, nazisme et sionisme », « nazisme et sionisme : collaboration ou coopération » ; « les chambres à gaz, négation ou confirmation » ; « les lois contre les négationnistes »... On rappellera que ce pays, qui ne reconnaît pas Israël, soutient les historiens révisionnistes qui mettent en doute la réalité et l’ampleur de l’Holocauste.

Une conférence qui fait échos aux propos du président iranien Mahmoud Ahmadinejad qui a qualifié à plusieurs reprises l’Holocauste des juifs de « mythe », affirmant qu’Israël était condamné à «disparaître ».


Ci-dessous, le dessin de CHARD qui avait remporté le 2ème prix du concours de caricatures et de l'expostion sur la Shoah coorganisés par le régime et le journal iranien Hamshahri.


Pour mémoire :Chard est le pseudonyme de Françoise Pichard, dessinatrice française, connue à la fois comme caricaturiste de presse et illustratrice de livres pour la jeunesse. De sensibilité d’extrême droite, elle publie ses dessins dans l’hebdomadaire "Rivarol" et dans le quotidien "Présent".

Publié dans Actualités

Commenter cet article