Elections professionnelles dans la police : l'UNSA en tête

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

L'UNSA-police, proche du PS, était jeudi 23 novembre au soir en tête des élections professionnelles dans la police selon des résultats partiels officiels portant sur 70% des bulletins, a-t-on appris de source policière.

    Alliance, qui était le premier syndicat, réputé proche du ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, toujours selon ces résultats partiels, était crédité de 36% . Il augmente son score par rapport au précédent scrutin de 2003 de 4% environ mais ne peut maintenir sa première position car l'UNSA-police (22% en 2003) a bénéficié du ralliement, il y a quelques mois, du Syndicat national des policiers en tenue (SNPT) qui avait obtenu plus de 25% en 2003.

Mathématiquement, grâce à ce ralliement, l'UNSA-police était quasiment certaine de devenir le premier syndicat en 2006. Elle est créditée de 41 à 42% des voix.

Le Syndicat général de la police (SGP - FO, 12,48% en 2003) est pour sa part crédité, toujours selon ses résultats partiels, de 14%.

L'extrème droite est représentée par deux syndicats, la FPIP et Action-police-CFTC, la première étant créditée de 5% (comme en 2003), la seconde de 1%, selon la même source.

Chez les commissaires de police, selon la source, le Syndicat des commissaires et hauts-fonctionnaires de la police nationale (SCHFPN), qui était ultra-majoritaire avec quelque 88% des voix en 2003, a vu sa suprématie contestée par un autre syndicat, le Syndicat indépendant des commissaires de police (SICP). Le premier, selon cette fois des chiffres définitifs, obtient 58% des voix, le second 36% et l'UNSA-police 6%.

Les policiers se sont fortement mobilisés cette semaine pour voter aux élections professionnelles qui doivent départager Alliance et l'UNSA-police, les deux principaux syndicats parmi les quelque 100.000 gardiens de la paix et CRS. Le scrutin, ouvert lundi, a été clos jeudi à 17hOO.

A midi jeudi, le taux de participation, selon des sources syndicales policières, était de plus de 71 % et a atteint quelque 77% à la clôture du scrutin, soit un score identique au scrutin de 2003 où il y avait moins d'incrits sur les listes.

L'Unsa-police est considéré comme proche de Ségolène Royal, la candidate des socialistes. Ces élections professionnelles revêtent donc un enjeu particulier, selon les observateurs du monde policier, d'autant que la sécurité pourrait être au coeur de l'élection présidentielle de 2007 comme elle le fut en 2002.


Selon source AFP, 23.11.06


Publié dans Citoyenneté

Commenter cet article

CAMOUSI 26/11/2006 00:41

Bonjour,Je me permet de réagir à votre remarque. Le policier est antillais, le tragique évènement qui s\\\'est produit a surtout été déclenché par le fait que le policier a essayé de protéger le supporter de l\\\'équipe de TEL AVIV est antillais. Les supporters du SG, dans leurs petits crânes racistes ont en encore plus rajouté dans leur agressivité. Un black, une face de macaque qui ose leur faire front et leur ravir leur proie ! ! . Face à une meute déchaîné qui le poursuivait et l\\\'encerclait il a flippé à mort. Dans ce cas précis avec les témoignages qui nous sont présentés et dans ce contexte explosif , le policier a tiré. Imaginons nous à sa plce. Qu\\\'est qu\\\'on aurait fait  ?Il srait question de légitime défense parce qu\\\'il est noir ? Il faut quand même se rappeler que diverses affaires impliquant des policiers ont été considérés comme des cas de légitime défense. Et ils n\\\'étaient pas de couleur !L\\\'épicier maghéribin me semble être un mauvais commerçant. Regarder de travers un client, ce n\\\'est pas commercial. Quelques soient leurs origines tous les commerçants le savent ou apprennet à le savoir à leurs dépens. Boycottez le ou déstabilisez le en essayant d\\\'engager une conversation sur la pluie et le beau temps, son commerce ou autres sujets. Ca fait délier les langues. C\\\'est peut-être un moyen de mieux savoir ce qu\\\'il pense