Dalloz retire des ventes un ouvrage contesté par le MRAP

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

 Les Editions Dalloz (spécialisées dans les publications de Droit), saisies par le MRAP à propos d'une référence à l'«hérédité raciale» comme «facteur de criminalité» dans un de leurs ouvrages, se sont engagées mercredi à supprimer les passages incriminés.
 
Un ouvrage des célébres éditions Dalloz va être retiré des ventes à cause d’une référence contestée par le MRAP. Dans une lettre à Mouloud Aounit, président du MRAP, le président des Editions Dalloz Charles Vallée reconnaît que le passage de l'ouvrage de Droit pénal général faisant référence à «l'hérédité raciale» comme «facteur endogène de criminalité» est «plus que contestable».
 
Charles Vallée «remercie» le MRAP d'avoir attiré son attention sur cette mention qui, «en effet, prête à une interprétation en faveur de thèses discriminantes». Les éditions Dalloz s'engagent au «gel immédiat du stock des ouvrages en question, à l'arrêt de toute sortie-distributeurs, à l'émission d'un bon de retour sous huitaine. Dalloz a également obtenu « 'engagement de l'auteur à porter les modifications et suppressions indispensables dans la prochaine édition »
 
Le MRAP s'est « félicité de cette rapide décision qui honore les éditions Dalloz» et «remercie la vigilance citoyenne des étudiants qui l'ont alerté».

Source : LEFIGARO.FR avec AFP, 22.11.06

Publié dans Discrimination

Commenter cet article