Massacre à Gaza

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

Communiqué national du MRAP sur les bombardements de GAZA :

MASSACRE A GAZA :
NE SOYONS PAS COMPLICES DE NON ASSISTANCE
A UN PEUPLE EN DANGER !


   “Mort, destruction, désespoir” , c'est ce qu'a déclaré John Ging , directeur de l'agence de l'ONU pour l'aide aux Palestiniens à Gaza (UNRWA) en parlant de la situation à Beit Hanoun.

Le MRAP exprime son indignation devant le nouveau massacre commis par l'armée israélienne à Beit Hanoun  dans la nuit du 7 au 8 novembre faisant 19 victimes civiles dont 8 enfants et onze personnes d'une même famille assassinées pendant leur sommeil.

En une semaine, le bilan est insoutenable : l'opération militaire baptisée “nuages d'automne” a fait près de 80 morts et des centaines de blessés; l'armée a fait preuve d’une violence inouïe en tirant sur une population enfermée, privée d'eau, de nourriture, de médicaments, d'électricité et cela dans la plus totale indifférence de la communauté internationale. Vendredi dernier, c'est sur une manifestation de femmes que l'armée avait ouvert le feu, tuant 2 d'entre elles.

Devant une communauté internationale dont l’attitude s’apparente à une non assistance à peuple en danger, Israël se rend coupable de crime de guerre. Pour le MRAP, ces opérations militaires ne relèvent pas du hasard, elles participent à rendre impossible toute constitution de la formation d’un gouvernement d’union nationale au moment où un nouvel accord Hamas-Fatah allait être signé. Ceci s’inscrit pour le MRAP dans une logique visant  à dénoncer “l'absence de partenaire pour une négociation”, attitude criminelle tant pour le peuple palestinien qu’israélien par la violence que cette attitude peut générer. Le Hamas, qui observe depuis près de deux ans une trêve unilatérale à laquelle Israël a répondu par la continuation des offensives militaires, des assassinats ciblés, des arrestations, de l’occupation de la Cisjordanie, de la colonisation de Jérusalem et du siège de Gaza, vient d'annoncer une reprise des attentats en territoire israélien.

C'est désormais tout espoir de paix qui risque de disparaître pour longtemps menaçant toute la région d'un embrasement.

Devant cette situation d’une extrême dangerosité, le MRAP  appelle solennellement l'Union européenne et en particulier attend du gouvernement français qu’il pèse de toutes ses forces pour imposer la fin des massacres et l'application des résolutions de l'ONU qui seule permettra une paix entre Palestiniens et Israéliens dans deux Etats souverains.

Le MRAP apporte son entière solidarité aux  pacifistes israéliens et à toutes les initiatives qu'ils pourront entreprendre pour arrêter la folie meurtrière de leur gouvernement. Il appelle ses adhérents à participer samedi 11 novembre à 17h au rassemblement organisé par le collectif national “Pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens” Fontaine des innocents (métro les Halles) à Paris

Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples
Paris le 8 novembre 2006.

Publié dans Proche et Moyen-Orient

Commenter cet article