Pétition pour les cinq infirmières bulgares et le médecin palestinien risquant la peine de mort en Lybie.

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

Appel : Ensemble contre la peine de mort, Avocats sans frontières France et l’Observatoire marocain des prisons lancent un Appel urgent pour la libération des infirmières bulgares et du médecin palestinien emprisonnés en Libye.

Pétition :

Libérez les infirmières bulgares et le médecin palestinien
emprisonnés en Libye !


Christiana, Valia, Valentina, Nazia, Snezhana, infirmières bulgares, et Ashraf, médecin palestinien, connaissent l'enfer des geôles Libyennes depuis plus de sept ans !

Mobilisons-nous pour demander leur libération !

Le 9 février 1999, cinq infirmières bulgares et un médecin palestinien ont été arrêtés et accusés d’avoir inoculé le virus du SIDA à des centaines d’enfants de l’hôpital pédiatrique de Bengazi en Libye. Au terme d’un procès truqué où les droits de la défense ont été violés, à la suite de tortures physiques et psychologiques, et alors que d’éminents spécialistes libyens et internationaux (dont le professeur Luc Montagnier) ont confirmé que ces accusations n’étaient pas fondées, les infirmières et le médecin ont été condamnés à mort. Le 25 décembre 2005, jour de Noêl, les condamnations à mort ont été cassées mais un nouveau procès a été immédiatement ordonné !

Dans cette affaire, des innocents sont désignés comme bouc-émissaires par le gouvernement libyen et victimes d’une machination politique dont la peine de mort, comme trop souvent, est l’instrument. En outre, Maîtres Emmanuel Altit, Antoine Alexiev, Mariela Petrova, Ivan Paneff, avocats au Barreau de Paris et défenseurs des infirmières, ont rencontré les plus grandes difficultés à exercer leur mission : refus de visa, empêchement de se rendre en Libye, impossibilité d’accéder à la copie intégrale du dossier… Avocats sans frontières parle d’un véritable assassinat judiciaire.

L’opinion publique internationale ne peut rester silencieuse !

Nous appelons les responsables politiques, personnalités, organisations, avocats et citoyens d’Europe, d’Afrique et du monde entier à se joindre à nous pour demander leur libération.

Nous demandons aux autorités libyennes la libération immédiate de Christiana Malinova Valcheva, Valia Georgieva Cherveniashka, Nasia Stoitcheva Nenova, Valentina Manolova Siropulo, Snezhana Ivanova Dimitrova et Ashraf Ahmad Jum'a et l’abolition de la peine de mort.

Vous pouvez signer cette pétition :
  directement en ligne sur le site d'Ensemble contre la Peine de Mort :
 
www.abolition.fr
ou l'imprimer pour la faire signer autour de vous et l'envoyer à :
ECPM, 5 rue Primatice - 75013 - Paris

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article