Racisme anti-musulman à Bayonne

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

Construction d’une mosquée : racisme anti-musulman à Bayonne !

 

   La Fédération des Landes du MRAP est strictement attachée au principe de laïcité. Elle combat l’extrémisme politique qui se dissimule sous le masque de la religion et menace la laïcité. Mais elle condamne avec fermeté toute tentative visant à priver des personnes de l’exercice de leur croyance ou de leur non-croyance.


Un "Comité de défense des paysages français" a été créé, basé à Tarnos dans les Landes. Ce comité a déposé le 31 juillet, un recours en référé contre la construction en cours de la future mosquée à Bayonne. Sous un label bucolique et environnemental se cache un groupuscule xénophobe et raciste visant les musulmans.


Le responsable de ce comité n’est autre que le secrétaire départemental du Front National des Landes Louis-Pierre Clémenti, assisté dans son opération raciste, par les cercles frontistes de la côte basque. Les arguments invoqués par ce comité et son responsable sont sans équivoque : la mosquée est assimilée à de « l’arsenic », et les familles musulmanes installées depuis plusieurs générations sont présentées comme des gens en « stationnement » n’ayant « aucun droit » dans la cité.


Par ailleurs ces « Charles Martel sur Adour » voient déjà les femmes françaises « se faire flageller » dans les rues de Bayonne, tandis que résonne l’appel du « Muezzin » à l’heure de la prière. Selon leurs déclarations le jambon de Bayonne lui-même serait menacé au nom de l’Islam.


La haine, les fantasmes mais aussi le ridicule de cette extrême-droite pourraient faire sourire. Mais ils font suite aux agressions racistes perpétrées à Bayonne en novembre 2005 contre des commerces maghrébins. Ces actes racistes avaient été commis par un sympathisant du groupuscule raciste anti-musulman « Occidentalis » déjà basé dans les Pyrénées Atlantiques.


Ils s’inscrivent dans une campagne organisée actuellement par les réseaux de la haine sur internet visant à faire pression sur les élus, les professionnels, et les riverains de la mosquée dans l’agglomération bayonnaise.


La Fédération des Landes du MRAP condamne le racisme anti-musulman de ce comité présidé par le secrétaire du FN 40. Elle dénonce la tentative du FN d’aviver les tensions. Ce marigot d’extrême-droite de la côte basque, fournit les allumettes idéologiques à ceux qui peuvent passer à la violence demain. Le nombre d’actes de vandalisme contre les lieux de culte en France attestent des risques encourus.


La Fédération des Landes du MRAP appelle à la vigilance contre cette campagne raciste et haineuse à l’encontre des musulmans de la côte basque qui ne demandent qu’à vivre sereinement leur foi dans le cadre de la Laïcité et la République.


Mont de Marsan, le 14 août 2009

 

> Voir le site de la Fédération du MRAP des Landes


Publié dans Discrimination

Commenter cet article