ENAR préoccupé par la montée de l’extrême droite au Parlement Européen

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle


  Le Réseau européen contre le racisme (ENAR) est fortement préoccupé par les progrès de l’extrême droite dans plusieurs Etats membres de l’UE suite aux récentes élections européennes. Des partis d’extrême droite ont remporté des sièges en Autriche, Danemark, Grèce, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Roumanie et Royaume Uni. Malgré un déclin dans certains Etats membres, comme la Belgique, la France et la Pologne, il existe un danger que ces partis forment un groupe d’extrême droite au Parlement Européen (selon les règles du PE, un groupe politique ne peut être formé que s’il rassemble au moins 20 députés d’au moins 6 Etats membres différents.)


ENAR exhorte les partis politiques principaux au sein du Parlement européen à condamner fermement la rhétorique de ces partis et à s’assurer qu’un tel groupe ne puisse être formé au Parlement européen. En effet, une telle initiative serait une transgression directe des principes de la Charte des partis politiques européens pour une société non-raciste. La Charte, signée par la majorité des groupes politiques européens en 2001, stipule explicitement que les signataires s’engagent à ‘refuser d’adopter en quelque façon toutes vues et positions susceptibles de susciter ou d’encourager l’hostilité ou la division entre les peuples d’origines ethniques ou nationales différentes ou entre les groupes représentants de croyances religieuses différentes’ et à ‘refuser toute forme d’alliance ou de coopération politique à tout niveau avec tout parti politique incitant à la haine raciale et aux préjugés ethniques ou tentant de les susciter.


Cette évolution est un indicateur extrêmement préoccupant de la situation actuelle du racisme en Europe. Le Rapport alternatif 2007 d’ENAR sur le racisme en Europe a mis en lumière une recrudescence des extrémismes et des violences racistes ainsi qu’une augmentation des partis politiques exprimant des sentiments racistes, non seulement en marge de l’arène politique mais de plus en plus dans la vie politique générale. Ces conclusions ont été confirmées par les résultats des élections européennes.

 

Mohammed Aziz, Président d’ENAR, a déclaré : « La montée de l’extrême droite en Europe représente une tendance inquiétante, exacerbée par la crise économique actuelle et l’insécurité grandissante que les gens ressentent quant à leur avenir. Nous ne pouvons pas accepter que des messages attisant des attitudes xénophobes et racistes et minant les valeurs européennes d’égalité des chances et de respect des droits de l’homme deviennent des voix politiques légitimes. »

 

Le Réseau européen contre le racisme (ENAR) est un réseau d’ONG européennes oeuvrant pour lutter contre le racisme dans tous les Etats membres de l’Union Européenne et représente plus de 600 ONG réparties dans toute l’U.E.  Le réseau ENAR est fermement résolu à lutter contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui y est associée, à promouvoir l’égalité de traitement entre citoyens de l’UE et ressortissants de pays tiers et à assurer la liaison entre les initiatives locales/régionales/nationales et européennes.



> Site web : www.enar-eu.org

 

Publié dans Citoyenneté

Commenter cet article