Halte à l'agression israélienne. En Moselle, un Appel commun pour réagir !

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle


APPEL

CRIMES DE GUERRE AU LIBAN & EN PALESTINE !

L’EUROPE DOIT SANCTIONNER ISRAËL ET L’OBLIGER A NEGOCIER !


    Alors que l’offensive menée dans la bande de Gaza se poursuit, faisant de nombreuses victimes, dont des enfants, avec la destruction systématique des infrastructures vitales pour ses habitants, l’armée israélienne a porté brutalement la guerre au Liban, détruisant à nouveau ce pays souverain, ami de la France, qui sortait à peine la tête de l’eau . La liste des victimes innocentes s’allonge, une crise humanitaire majeure se déclenche ; le risque d’extension du conflit à la Syrie et à l’Iran est grand.

Les dirigeants israéliens ont choisi de mener, avec l’appui de l’administration Bush, une politique unilatérale brutale, visant à éradiquer toute forme de résistance armée dans les pays voisins, plutôt que de négocier et n’hésitant pas , pour ce faire, à plonger ces pays dans le chaos et la désolation.

Et pourtant, l’accord d’union nationale que venaient de signer les Palestiniens, Hamas compris, en réponse à l’appel des prisonniers, prévoyait l’arrêt des attaques contre les civils en Israël et entérinait l’option d’un règlement politique du conflit sur la base de deux Etats dans les frontières de 1967. Le lendemain de la signature de cet accord historique, l’armée israélienne envahissait Gaza, capturait plus d’une soixante d’élus et de ministres du Hamas !…

Par crainte d’avoir à négocier quelques concessions douloureuses, Israël a choisi la politique du pire qui conduit progressivement à l’embrasement et à la destruction de toute la région.

La France ne doit pas se contenter d’un rôle humanitaire. Elle doit jouer avec courage et fermeté son rôle au sein de l’Union Européenne et de l’ONU avec le soutien de toutes celles et de tous ceux qui ont à cœur d’intervenir pour la paix, pour le respect du droit international, pour le respect des Droits de l’Homme, pour le respect du droit des peuples à l’autodétermination.

Les associations et organisations soussignées demandent instamment à la France et à l’Europe d’agir.
  • Pour imposer un cessez-le feu immédiat et exiger le retrait des troupes israéliennes
  • Pour assurer la protection du peuple palestinien, du peuple libanais et du peuple israélien
  • Pour convoquer, sans conditions préalables, une conférence internationale de la Paix, visant à un règlement global du conflit et en particulier à permettre la création de l’état palestinien indépendant et viable promis dès la création de l’état d’Israël
  • Pour rétablir l’aide financière à l’Autorité palestinienne
  • Pour condamner Israël à financer la reconstruction des infrastructures détruites par ses actions militaires illégales, totalement disproportionnées pour pouvoir invoquer la légitime défense
  • Pour suspendre momentanément l’accord d’association Union Europénne/Israël tant qu’Israël refusera de se conformer à la légalité internationale.
Interpellons nos élus nationaux et européens, en leur demandant d’intervenir auprès du gouvernement et de l’Europe et faisons parvenir de toute urgence des messages au Président de la République.

Metz, le 20 juillet 2006



Premiers signataires au 20 juillet 06:

AFPS (Association France Palestine Solidarité), MRAP, UJFP (Union Juive Française pour la Paix), ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France-Bassin Houiller Lorrain), les JCR, Troubadours Oubliés

20.07.2006

Publié dans Proche et Moyen-Orient

Commenter cet article