HALTE AUX EXPULSIONS !

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

    Après son vote par l’Assemblée nationale, le 17 mai dernier, le projet de loi Sarkozy sur l’immigration et l’intégration est examiné par le Sénat depuis le 6 juin. Le gouvernement ayant décidé la procédure d’urgence, il reviendra à une commission mixte paritaire des deux Chambres de trouver un compromis sur le texte définitif. À l’issue de cet ultime arbitrage, la future loi sera sans doute examinée au début de juillet par le Conseil constitutionnel sur la base du recours déposé par des parlementaires.
 
Par ailleurs, face à la mobilisation et à l'indignation que suscitent les expulsions des enfants sans papiers scolarisés et de leurs parents, Sarkozy s'est à nouveau essayé au "coup médiatique" dont il est friand. Dans sa grande bonté, il a annoncé qu’une poignée de milliers d'enfants ne seraient pas expulsés. On est très loin du compte ! C'est plusieurs dizaines de milliers d'enfants qui sont concernées par les mesures d'expulsion. Celles-ci seront exécutables à partir du 1er juillet prochain.

Pour permettre ces expulsions massives, la construction de nouveaux Centres de Rétention (lieux regroupant les étrangers avant leur expulsion) est programmée. On assiste à un processus d'industrialisation de l'exclusion.

En Moselle, un centre provisoire sera aménagé au second semestre 2006 au sein de l'ancienne caserne militaire Desvallières à Metz Devant les Ponts. La construction du Centre de Rétention définitif est prévue pour 2007 à côté de la Maison d'Arrêt de Metz-Queuleu (tout un symbole !)
 
Le projet de loi sur l'immigration jetable et les mesures d'expulsions contre les enfants participent de la même logique. C’est pourquoi le Collectif Mosellan Uni(e)s Contre une Immigration Jetable (UCIJ 57) et le Réseau Education Sans Frontières Moselle (RESF 57) ont décidé en commun d'appeler à la vigilance et à l'action citoyenne contre cette politique. 

Le Collectif UCIJ 57 et RESF 57 appellent à une première initiative commune contre le projet de création du Centre de Rétention de Metz . Elle prendra la forme d’une MARCHE depuis le centre ville de Metz jusqu’au lieu d’implantation de ce centre provisoire.

La Marche aura lieu le Samedi 17 juin 06.
Partant à 14 h de l’Esplanade elle ira jusqu’à l’ancienne Caserne Desvallières
à Metz-Devant les Ponts.


Par ailleurs une pétition commune est diffusée par les deux collectifs (voir ci-dessous) et des interventions vont être réalisées en direction des élus de l’agglomération messine.


Pétition
Centres de rétention : ni à Metz ni ailleurs !

Des enfants, des femmes, des hommes, sont aujourd’hui pourchassés, traqués, empêchés de vivre. Ce sont les sans-papiers, fuyant misère et dictatures souvent au péril de leur vie, victimes parfois de réseaux mafieux qui vivent de la fermeture de nos frontières. Leur seul tort est de vouloir vivre à toute force et construire un avenir meilleur pour leurs enfants.

Notre gouvernement les transforme aujourd’hui en gibier et en boucs émissaires des maux de la société française. À l’arbitraire de la loi s’ajoute celui des pratiques administratives des centres de rétention sous la pression d’une « politique du chiffre » ignorant toute humanité.
 
Depuis plus de  deux ans ont lieu régulièrement dans toute l’Europe des manifestations contre la mise en place de ces camps de rétention.
Dans un rapport classé «confidentiel» remis à la fin du mois de juillet 2004 à Dominique de Villepin et Jean-Louis Borloo,l’Inspection générale de l’administration (IGA) et l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) dressaient un constat sévère des conditions dans lesquelles sont maintenus, dans certains centres ou locaux de rétention, les étrangers en situation irrégulière avant leur éventuelle expulsion.
Ces lieux sont la face la plus sombre d’une politique migratoire dont le but n’est pas tant d’interdire l’Europe aux migrants et aux réfugiés que de les inscrire dans un système d’inclusion sélective, qui définit et gère les illégalités en hiérarchisant les droits et en assignant des places vis-à-vis des lois et des droits politiques.

A Metz, il est envisagé de créer un de ces centres de rétention dans la caserne Desvallières où sera implanté un centre provisoire d’une soixantaine de places, opérationnel au deuxième semestre 2006, dans l’attente de l’ouverture d’un futur centre de 96 places, dans le quartier de Metz-Queuleu à la fin de l’année 2007.

Créer des centres de rétention supplémentaires, ces « horreurs de la République », ne se comprend que dans le cadre de la croisade contre les sans papiers mené par le gouvernement. Quelles que soient les situations de détresse des personnes sans-papiers, seuls comptent les chiffres qui passent avant les destinées des êtres humains, bafouant au passage les Droits Fondamentaux et les Droits de l’Enfant. C’est ainsi que sous la pression du Réseau Educations Sans Frontières, le gouvernement a permis dans certains cas que ne soient pas expulsés des enfants scolarisés… jusqu’à la fin de l’année scolaire. Certains préfets ont déjà déclaré qu’ils reprendraient les expulsions d’enfants scolarisés à ce moment là !  Des centres de rétention à la place de centres de vacances ?

Nous demandons l’abandon du projet d’ouverture d’un Centre de rétention à Metz !
HALTE AUX EXPULSIONS !



Pétition à l’initiative de RESF 57 et UCIJ 57 avec le soutien des associations et organisations suivantes :


ACAT Marly, Association du Droit des Jeunes, ATMF BHL, ATT Moselle, ATT Vallée de la Fensch, ATTAC 57, CASAM, CGT UD 57, Collectif Mosellan de Lutte contre la Misère, CNT, DAL, FCPE, FSU 57, JCR, LCR, Ligue des Droits de l'Homme, Lutte Ouvrière, Mouvement des Jeunes Socialistes, MRAP, PCF, SGEN-CFDT, SNUIPP, Solidaires, SOS Racisme, SUD Rail, SUD Santé Sociaux, UNEF, Union des Lycéens de Moselle, les Verts…

Infos complémentaires :
Réseau Education Sans Frontières Moselle
RESF 57 - c/o LDH,  3 rue Gambetta - 57000 - METZ
Tél. : 06 87 95 17 20
Mel : resf57@wanadoo.fr
Site national de RESF :
www.educationsansfrontieres.org
Collectif Mosellan Uni(e)s Contre une Immigration Jetable
UCIJ 57 - c/o MRAP, 16 rue Vandernoot - 57000 - METZ
Tél. : 03 87 56 12 31 Mel : collectif57ucij@free.fr
Site national UCIJ : www.contreimmigrationjetable.org


Publié dans Citoyenneté

Commenter cet article