A propos du clip « Stress » du groupe « Justice »

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

Le groupe « Justice » doit retirer le clip musical « Stress » et renoncer d’avance à toutes ses retombées...

 

Communiqué du MRAP National 


   Le MRAP, attaché à la liberté d’expression, n’en exprime pas moins son inquiétude devant le message véhiculé par le clip musical « Stress », du groupe Justice.


Même si les auteurs expliquent tardivement n’avoir pas voulu  cette diffusion et se défendent de toute intention raciste, force est de constater que le message du clip est porteur de stéréotypes et de clichés, qualifiables de racistes, qui participent à une vision caricaturale de la réalité de la banlieue et ses habitants


Pendant six minutes, ce ne sont qu’images d'hyperviolence gratuite, qui rappellent, par leur paroxysme, "Orange mécanique", sans pour autant proposer la moindre explication contextuelle.

Le thème est celui d'un raid de personnes originaires des quartiers populaires, scénarisées dans des attitudes et des mimiques bestiales, et volontairement identifiables comme d'origine africaine ou arabe.


Cette présentation, mensongèrement présentée comme significative de la réalité sociale, ne peut que stigmatiser les quartiers populaires, tout en assurant la promotion de cette violence (et des blousons aux logos du groupe...) auprès de personnes en perte de repères sociaux et éthiques. 

Le MRAP estime que le seul moyen pour les auteurs du clip de démontrer leur bonne foi est de mettre immédiatement un terme à l’absence de discernement qui a présidé à cette diffusion  en ligne, en arrêtant immédiatement toute diffusion commerciale de ce clip. Ils doivent aussi agir vigoureusement auprès des hébergeurs pour obtenir le retrait immédiat des vidéos en ligne et  renoncer par avance à toutes les retombées commerciales, attendues ou non, de cette désastreuse opération.


A défaut, le MRAP considérera que l’intention raciste se trouve avérée et examinera les actions judiciaires appropriées.

 
Paris, le 15 mai 2008


Publié dans Actualités

Commenter cet article