"Guy Moquet n'est pas mort, je l'ai rencontré"

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle


 Il s'appelle Armen. Armen a 7 ans. Le 25 septembre 2007, le cartable sur le dos, il traversait la cour de son école de Montauban. Il était encadré par deux policiers en uniformes et en armes.

 

a-sans-papiers-expulsables.jpgLes parents d'Armen sont étrangers. Le mercredi 10 octobre 2007, Armen a été placé en centre de rétention. Dans un premietr temps, le juge des libertés avait prononcé sa remise en liberté, car il ne semble pas que dans notre beau pays les enfants aient leur place en prison. Mais le tribunal de Toulouse a fait appel, et le juge des libertés, le bien mal nommé, a donc émis un nouveau jugement:

Armen restera en détention.

 

Aujourd'hui, Armen est au centre de rétention de Cornebarrieu avec ses parents et sa soeur de 8 ans.

 

Armen ne mange plus.

 

Armen ne parle plus.

 

Armen est trop petit pour comprendre.

 

Pour l'anecdote, il faut comprendre que les parents d'Armen viennent d'un pays, le Monténégro, qui ne fera rien pour faciliter leur retour, parce qu'ils sont d'origine serbe.

 

Ce sont les victimes innocentes de l'histoire, d'une histoire qui s'écrit au présent, n'en déplaise aux "historiens."

 

 

Publié dans Migrations

Commenter cet article