13 mars : pour la libération de Salah Hamouri

Publié le par Le Blog du MRAP Fédération de Moselle

    Samedi 13 mars, dans toute la France différentes initiatives se dérouleront pour demander la libération de Salah HAMOURI, prisonnier en Israél.

Salah-Hamouri.jpgSalah Hamouri, franco-palestinien qui aura 24 ans en avril prochain a été condamné à 7 ans de prison par un tribunal militaire d’occupation israélienne.

Son arrestation comme sa condamnation et son emprisonnement sont illégaux au regard du droit international car réalisés en territoire occupé par une puissance occupante.

Il a été jugé et condamné sans preuves ni aveux et sans que sa défense puisse être assurée selon les règles fondamentales du droit de la défense.

                                  

Le président Sarkozy n’a jamais accepté de recevoir la famille de Salah Hamouri et a rejeté les demandes d’audience de  sa mère qui est française. Il a aussi refusé de recevoir le comité de soutien composé de parlementaires, d’universitaires, de journalistes et d’artistes.

Par contre, la famille du soldat Gilad Shalit franco-israélien, caporal dans l’armée israélienne, prisonnier à Gaza,  a été reçue à plusieurs reprises. 

Il y a donc deux poids - deux mesures dans notre République selon que l’on appartient à l’armée israélienne ou à la population palestinienne sous occupation.

                                               

Nous ne pouvons l’accepter par principe, par solidarité, par humanité. Salah n’a commis aucun acte délictueux.

                

Il y a urgence à agir pour exiger la libération de Salah Hamouri !

 

Le 13 mars, à l'initiative de l'Association France Palestine Solidarité avec le soutien de différentes associations (dont le MRAP Moselle) deux initiatives sont prévues en Moselle sous forme de rassemblement avec information de la population, signature de pétitions et prises de parole :
                        
à Thionville : de 14h à 17h30 sur la Place aux Bois (centre ville)
                       
à Metz : de 14h30 à 16h30, Colonne de Merten, entrée rue Serpenoise (centre ville)

Publié dans Proche et Moyen-Orient

Commenter cet article